une respiration lao

Publié le par barroy

une respiration lao

Une respiration Lao !!!

Ah le Laos ! de retour 4 ans après un passage en sac à dos avec les marmots, on savait que l’arrivée au Laos aurait un goût particulier. On a  traversé la Russie, atteint la Mongolie et parcouru la Chine en mode road trip on avance on avance. Alors que là on est Arrivé au Laos, porte d’entrée de l’Asie du sud-est et le changement fut aussi rapide que radical une fois la frontière sino-lao passée.

Je précise ici tout de même que nous n’avons pas pu en profiter à la hauteur de nos espérances ayant eu à faire face à du stress de galère mécanique un peu plus sérieuse que jusqu’alors et ce à 2 reprises. Ca à légèrement escamoté notre pep’s habituel mais nous faisons face avec un œil et une oreille plus attentif pour notre monture. 

Qu’à cela ne tienne, bienvenue au Laos !!

Après la frénésie chinoise place à une singulière lenteur, douceur de vivre.

Les routes tout d’abord, le pays est tout entier comme une vieille départementale française avec nids de poules à éviter en mode jeux vidéos. Les distances se sont raccourcies mais pas nécessairement les temps de trajet. Plus de viaducs ou de tunnels, ici la route serpente et colle aux courbes de niveaux des montagnes et collines. Ajouté à cela tous les animaux de la ferme qui s’y  promènent et traversent et vous avez le tableau.

La population ensuite, fini le pays de l’enfant unique, ici les marmots, les mômes, les jeunes, les ados sont en nombre et partout. La majeure partie du temps sans leurs parents, en uniforme d’écolier, à 3 sur un vélo, 4 sur une moto, 30 dans un tuk-tuk, à remonter le long des routes pour rejoindre les villages. Toujours étonnés et souriants à notre endroit, parfois charmés par la beauté ou l’originalité de nos 2 têtes blondes. Avec nous à moitié nus dans les rivières et cascades. Au travail dans les champs ou avec leurs parents dans leurs petites maisons/échoppes….un régal pour nous.  

Les paysages aussi, retour des rizières à gogo, montagnes du nord, formation karstique, plateaux, grottes, rivières, cascades du sud….le tout baigné par Mr Mékong qui n’est jamais bien loin et qui se laisse aller tout le long du pays du nord au sud….un autre régal.

Les villes également, mélangées d’ethnies des montagnes comme à Luang-Namtha, classées par l’Unesco comme Luang-Prabang, en équilibre entre la recherche d’une certaine modernité et un passé coloniale comme Vientiane, avec une atmosphère si particulière dans le sud le long du fleuve comme Paksé…encore un régal.

Kop Jai La Lai !

une respiration lao
une respiration lao
une respiration lao
une respiration lao
une respiration lao
une respiration lao
une respiration lao
une respiration lao
une respiration lao
une respiration lao
une respiration lao

Commenter cet article

fred 04/12/2016 12:59

Salut les amis, bon anniversaire au quarantenaire !! Bisous, portez-vous bien.

mattecrotte 09/12/2016 15:33

yes my friend!!!

laure bouchal 30/11/2016 21:21

Toujours un plaisir de vous lire, votre plume nous fait aussi un peu voyager... bise

matthieu 01/12/2016 03:20

ca fait plizir de faire plizir

michèle 30/11/2016 11:55

encore et toujours du rêve, merci !
c'et quand même intense tout ça , comment arrivez vous à passer d'un univers à l'autre aussi vite?
j'imagine que vous serez contents de vous un peu dans quelque temps .
Vous partagez vous le volant ou bien Matthieu totalement affecté à la conduite ?
les enfants toujours bon pied bon œil ...bonne suite, remplissez vous les yeux, la tête, le cœur....
pleins de gros gros bisous à tous les 4
Michèle etc....

matthieu 01/12/2016 03:20

on a choisi cet itineraire justement pour les differences de cultures d un pays a l autre...pour le reste un peu d adaptation et le tour est joue..mais c est clair que 4 mois en asie du sud est vont poser un peu plus les choses
en ce qui concerne la conduite, jeny a roule 60km, andrea 10, louison 5 et moi 22500...
mais les taches sont bien partagees..
bises a vous